Bataille pour la 8 ème : Premières salves au soir des présidentielles à Draguignan

Le 8 mai 2017:

A Draguignan, au soir du deuxième tour des présidentielles, les scores locaux étaient aussitôt passés à la loupe par les candidats aux législatives dans la 8 ème circonscription du Var. Fabien Matras, apparaissait rayonnant parmi les membres d' « En Marche Dracénie » réunis au café du Commerce. Le maire de Flayosc confirmait son attente d'une réponse à sa demande d'investiture dans la 8 ème par le parti fondé par le nouveau président de la République. Dans le hall du théâtre, les membres du Front National taquinaient fort leurs calculettes. Jean Philippe Lecoinnet  déçu par le score de sa candidate dénonçait les « magouillettes » de François Hollande auteur sous-marin de ce grand chamboule-tout, tandis que Stéphane Pellegrin, suppléant de Pierre Jugy, candidat FN envisageait une double victoire sur une éventuelle vague « macroniste » et le candidat sortant, le Républicain Olivier-Audibert-Troin. A quelques pas de là, le Député sortant de la 8ème relativisait les scores du FN sur ses terres et fort de son « expérience et de son intégrité » prenait les citoyens à témoin : «  Oui, dans cette belle 8ème, j'ai bien fait le job, qui peut le nier ? »

Jean Claude Honnorat
Catégorie  : Elections Présidentielles.

Postez votre commentaire

*