DOCUMENTS 1944 : Parachutistes de l’aube et Débarquement en couleurs

Le 12 août 2018


74 ans après le débarquement de Provence du 15 août 1944, des documents filmés continuent d'émerger grâce en particulier à internet. Voici deux séquences d'excellente qualité historique et technique. Des caméramen ont sauté avec les premières vagues sur la plaine du Muy, et à l'aube du même jour, d'autres cinéastes ont filmé en couleur un débarquement sur les plages de Sainte Maxime.


______________________________________________________________

Tous les reportages Canal.D sur le débarquement 1944 : http://canal-d.tv/videoscategory/liberation-de-1944-v2/

Texte d'aprés le site suivant :

http://mvr.asso.fr/front_office/fiche.php?idFiche=870&TypeFiche=4

Les pathfinders, les éléments orienteurs, décollent des aérodromes italiens à trois heures du matin le 15 août, mais des erreurs de largage font qu’une seule équipe larguée se pose à l’endroit prévu, une autre équipe larguée bien avant son objectif tombe non loin du Muy et ne rejoindra son lieu de rendez-vous que dans l’après-midi au moment où l’armada de planeurs va atterrir dans la plaine.

Les groupes les plus importants embarquent toujours sur les aérodromes italiens et décollent 30 minutes après l’envol des orienteurs à bord de 396 appareils C47 et C53 en 9 vagues.

Malgré la brume matinale, 60% des troupes parachutistes sont larguées sur leur zone, le reste rejoignant, sauf dans la région de Saint Tropez où une vingtaine d’avions larguent prématurément leur cargaison du 509° bataillon et du 463° régiment d’artillerie ; ces parachutistes après avoir pris contact avec les responsables des Forces Françaises de l’Intérieur, attaquent les positions allemandes locales et font 240 prisonniers.

Les autres unités quoique légèrement amoindries sautent sur leurs objectifs.

Certes il y aura beaucoup d’erreurs de largage surtout à cause de la brume au sol, mais dans l’ensemble les parachutistes attaquent les forces allemandes une fois à terre et occupent plusieurs villages comme La Motte, Le Muy, Tourettes, Seillans, Fayence, Callian et enfin Draguignan le 17/08.

Les sapeurs une fois au sol tentent de dégager les zones encombrées d’asperges de Rommel, pour permettre l’atterrissage des planeurs, mais malgré la dextérité des pilotes 50 planeurs sur les 406 engagés sont détruits.

Le général FREDERICK installe son PC au hameau du Mitan, commune de la Motte. Le village du Muy ne sera pris que le 16 août après 15 heures.
Près de 10.000 hommes ont ainsi été engagés et 350 tonnes de matériels ont été amenées par les 465 planeurs.

 

Dans le cadre des opérations menées lors du débarquement de Provence en août 1944, aujourd'hui focus sur les troupes aéroportées regroupées sous le nom de code : Force Rugby.

Ce regroupement opérationnel de paras americains et britanniques est placé sous le commandement du Général US Robert Tyron Frederick. À noter qu'une vingtaine de Paras français du Bataillon de Choc et du 1° RCP, sous commandement du Capitaine René Boffy du SOE, sont intégrés à ces troupes, servant de guides et d’interprètes et de lien avec les Forces Françaises de l’Intérieur.

La First Airborne Task Force comprend :
pour les Britanniques :
La 1° brigade parachutiste indépendante britannique sous les ordres du général de brigade PRITCHARD qui elle-même est composée :
Des 4°,5° et 6° bataillon de parachutiste- Royal Welch Para Battalion.
La 64° batterie de campagne- Royal Artillery.
Le 2° escadron parachutiste du Royal Ingeneer.
Le 1° Indépendant Glider Pilot Squadron et le 23° Peloton de l’Army Air Corps.
La 75° Para Brigade Company et 127° Para Field Ambulance.
La 2° Para Independant Brigade Group Signal Corps.

Pour les Américains.
Le 517° Parachute Infantry Regiment commandé par le colonel Rupert D. GRAVES.
Le 509° Parachute Infantery Regiment Battalion.
Le 1° Battalion du 551° Parachute Infantry Regiment.
Trois groupes d’artillerie- 460°-463° et 602° dotés de d’obusiers de 75m/m.

Des éléments de soutien.
Ces unités aéroportées sont renforcées par des unités classiques transportées par planeurs.

L’ensemble des Forces aéroportées représente 9750 hommes qui seront transportés par 535 appareils- C47 dakota ou C53 Curtiss Commando- 465 planeurs Waco ou Horsa- Décollant d’aérodromes italiens. Catégorie  : Libération de 1944.

Un commentaire

  1. C’est très émouvant . Merci à Canal D.

    Errol Palandjian, 3 months ago


Postez votre commentaire

*