Draguignan : La rentrée des Généraux

Le 5 septembre 2014


Au cours d'une conférence de presse, le Général Benoît Royal  commandant la garnison de Draguignan dont les Ecoles militaires et le camp de Canjuers, a présenté le Général Emmanuel Maurin, nouveau commandant de l'Ecole de l'Infanterie.


Le général Benoît Royal arrivé à Draguignan il y a tout juste une année a pris la suite dans tous ses commandements du Général de division Hervé Wattecamps. Par roulement annuel, le Général E. Maurin prendra la succession du Général Royal l'an prochain dans les mêmes conditions.



Voici la biographie du Général de Brigade Emmanuel Maurin  :

   Diplômes détenus :

- Ingénieur de l’école spéciale militaire de Saint-Cyr.

- Brevet de l’enseignement militaire supérieur.

- Diplômé de l’institut des hautes études de défense nationale (IHEDN) et du centre des hautes études militaires (CHEM).

            Marié, père de cinq enfants, le général de brigade Emmanuel MAURIN est né le 13 août 1960 à Sète.

             Il a intégré l’Ecole spéciale de Saint-Cyr en 1981 (promotion Grande Armée 1981-1983) et choisi l’arme de l’infanterie.

             Promu lieutenant en 1984, il sert d’abord au 2e Régiment étranger de parachutistes à Calvi durant huit années en qualité de chef de section de combat jusqu’en 1988, puis de 1988 à 1990 comme officier adjoint, avant d’y commander une compagnie de combat de 1990 à 1992.

 Il est promu au grade de capitaine en 1988 et chef de bataillon en 1994.

             A sa sortie du CID en 1996, il est affecté à la 13e Demi-brigade de Légion étrangère (13e DBLE) à Djibouti pour y occuper les fonctions de chef du bureau renseignements opérations et instruction. Il est promu lieutenant-colonel en 1998.

             Promu colonel en 2002, il commande le 2e Régiment étranger de parachutistes (2e REP) à Calvi et est engagé en Côte d’Ivoire au début de l’opération Licorne de décembre 2002 à mars 2003, puis quitte son commandement en 2004.

             Affecté au commandement de la force d’action terrestre (CFAT) à Lille en 2004, il occupe les fonctions d’assistant militaire du général commandant la force d’action terrestre.

             En 2006, il est stagiaire à la 56e session CHEM et auditeur à la 59e session IHEDN.

             Du 1er juillet 2007 au 31 juillet 2010, il sert à la Délégation aux affaires stratégiques (DAS) du ministère de la défense à Paris en qualité de sous-directeur des questions régionales.

             Il est promu général de brigade le 1er août 2010 et prend le commandement de la 11e Brigade parachutiste basée à Toulouse avec laquelle il est engagé en Afghanistan comme commandant de la Task Force La Fayette de mai à octobre 2011.

            A son retour, il est affecté à l’Etat-Major des Armées (EMA), en qualité de chargé de mission du CEMA en charge plus particulièrement de proposer des options pour redessiner le dispositif des forces prépositionnées en Afrique et au Moyen Orient.

            Le 1er juillet 2012, il est nommé chef G3 Opération du Corps de Réaction Rapide allié en Grande-Bretagne.

            Officier de la Légion d’honneur, commandeur de l’ordre national du Mérite, le général de brigade Emmanuel Maurin est nommé le 1er août 2014 adjoint au général commandant des écoles militaires de Draguignan et commandant de l’école de l’infanterie.

 

Portrait du Général B.Royal : http://canal-d.tv/videos/entrevue-avec-le-general-benoit-royal/

Quelques chiffres: 

La garnison de Draguignan emploie  près de 3800 personnes (militaires et civils) soit :

-          Environ 1500 personnels sur le quartier Bonaparte dont 740 militaires et 38 civils de la Défense affectés aux EMD

-          Environ 700 personnels sur le site de Draguignan Curtet (5e BSMAT)

-          Environ 1600 personnels sur le site de Canjuers.

-          Soit un effectif avec conjoints et enfants d’environ 9000 habitants. Catégorie  : Défense.

Postez votre commentaire

*