Droits des Femmes : 5 mois après l’affaire Weinstein*, un 8 mars à la résonance inédite à Draguignan

Le 9 mars 2018
 

 


Reportage Jean Claude Honnorat


Un Théâtre indisponible pour cause de travaux plus le choc de l'affaire Weinstein ont fait de la Journée des Droits des Femmes un événement d'une ampleur jamais vue à Draguignan.

Une déambulation collective a porté le cortège de manifestantes (ants) de la Sous-Préfecture à la Mairie via la place Claude Gay. Par stations successives les animateurs (trices) ont lu les biographies de femmes célèbres. Politiques, artistes, résistantes, intellectuelles, toutes militantes ayant souvent payé très cher leur engagement.

Le point culminant était atteint à l'Hôtel de Ville :  Josette Boisgibault Présidente du CADAC* Droit des Femmes remettait au Maire Richard Strambio une plaque destinée à être posée le 29 avril place de la Paix à l'occasion de la Journée de la Déportation . Une place dédiée désormais à Simone Veil, Déportée, Ministre, Présidente de l'Europe et surtout combattante de l'IVG dont elle obtint la légalisation en 1975 grâce aux voix des parlementaires de Gauche et du Centre.

Une prise de parole des adjointes au Maire mettait en avant le large respect de la parité dans les effectifs d'élus (ues) soit 7 Femmes adjointes au Maire sur 12 , l'égalité des salaires hommes-femmes à la Mairie, tandis que le premier magistrat concluait contre les violences faites aux femmes, « déshonorant la gent masculine ».

JCH

Deuxième écran : Deux nouveaux lieux d’accueil, d’écoute et d’orientation spécialisés ont été mis en place aux commissariats de Draguignan et de Fréjus. Ces permanences juridiques sont destinées à informer et accompagner les filles et femmes victimes de violence. Un nouveau dispositif présenté ce jeudi à l’occasion de la journée internationale des droits des femmes.

* Harvey Weinstein, Producteur à Hollywood, accusé de viols par de nombreuses actrices .

*  CADAC : Coordination des Associations pour le Droit à l'Avortement et à la Contraception Catégories : Société.

Un commentaire

  1. Bonjour Maîtresses, je Vous présente mes respects, En ce 8 mars, je me permets de m »adresser à toutes les Maîtresses. Le 8 mars n »est pas comme d »aucuns le disent « la fête des Femmes c »est la journée pour la défense des droits des Femmes Mon but n »est donc pas aujourd »hui de souhaiter une bonne fête aux Femmes, ce serait stupide et insultant, mais d »assurer toutes les Maîtresses, les Femmes Gynarchiques et toutes celles qui le deviendront ou devraient l »envisager; de mon humble reconnaissance pour avoir fait de moi l »un de leurs domestiques; mon admiration pour les combats qu »elles ont menés depuis des lustres pour qu »enfin leurs soient reconnus le droit de disposer de leur corps, de leurs volontés politiques ainsi que de leurs biens et enfin, mon total soutien pour les nombreux combats qui, en France, comme en Europe et dans beaucoup de contrées du monde, devront être menés et gagnés non seulement pour que soient accordé aux Femmes les droits qu »elles méritent mais aussi pour que les sociétés humaines évoluent vers une gynécocratie c »est-à-dire une société conçue et dirigée par les Femmes donc une société avec plus d »empathie, plus de compétences, plus de justice et moins de violence. Puisse cette journée Vous apporter, Maîtresses, la force et le courage de poursuivre Votre oeuvre custom writings

    troisnenettes, 5 months ago


Postez votre commentaire

*