EXCLUSIF CANAL.D Les fantômes de Malpasset : Visages retrouvés des premières victimes

Le 5 décembre 2017

  


Réalisation Jean Claude Honnorat


58 ans après la plus grande catastrophe civile qu'ait connu la France, des documents nouveaux apparaissent : Une bobine de film 16 mm retrouvée au fond d'un placard révèle des visages jusqu'alors inconnus des toutes premières victimes de la catastrophe de Malpasset. Ce 2 décembre 1959 à 21h13 le barrage explose. Dans un fracas monstrueux une vague de 60 mètres de hauteur se rue dans la vallée du Reyran. A deux kilomètres en aval du barrage les premiers touchés seront des dizaines d'ouvriers travaillant aux terrassements de l'autoroute et résidant sur place dans des baraquements de chantier.

Ces ouvriers venus de toute l'Europe et d'Afrique du Nord n'étaient jusqu'à présent que des mots dans les registres. Voici qu'ils apparaissent sur leur chantier, au soleil du mois d'août, trois mois avant leur terrible fin.

Ce film est dédié à ces travailleurs de force, accablés d'un horrible destin un soir d'hiver suivi d'une longue nuit d'anonymat, jusqu'à aujourd'hui.

Jean Claude Honnorat

(27 personnes décédées sont toujours à ce jour non identifiées)

Un grand document : 1964 : Le film de l'Entreprise Razel-Bec sur la construction de l'autoroute A8 Aix-Nice : https://www.youtube.com/watch?v=NzKekR__8eE&t=79s


Le programme des cérémonies commémoratives ce week-end :

SAMEDI 2 DÉCEMBRE 2017
• 9h15 : cérémonie au monument “Le Gisant“, en présence des familles, des autorités et d’élèves des établissements scolaires de Fréjus - dépôt de gerbes
• 10h : cérémonie au cimetière Saint-Étienne, stèle élevée à la mémoire des victimes de la catastrophe - dépôt de gerbes
• 11h : messe en la cathédrale Saint-Léonce
• 14h15 : Marche du Souvenir
-> si temps pluvieux : rassemblement devant la “Structure du Souvenir“, à proximité du péage du Gargalon (A8, direction Nice). La marche suivra le canal du Reyran jusqu’au monument du “Gisant“
-> si beau temps : rassemblement au parking du barrage de Malpasset (sous le pont de l’autoroute, D37-route de Malpasset). Marche « facile » sur le chemin qui longe le Reyran jusqu’aux ruines du barrage

DIMANCHE 3 DÉCEMBRE 2017
• 16h : projection du film “MALPASSET, LES HÉRITIERS“ au cinéma Le Vox Film produit par “Y.N Productions - La Cuisine aux Images“. Le film sera présenté par un membre de l’Association ACCMalpasset. CatégoriesCatégorie : Faits-Divers.

8 Commentaires

  1. Je vais m’en occuper, les images rappellent fortement votre documentaire, je serai curieux de connaître les équipes travaux, études et maîtrise d’œuvre de cette époque s’agissant du tronçon argens/la Napoule et ce pour reconstituer un historique que je sui en train de faire.

    A bientôt

    caruana remy, 1 month ago

  2. Caruana Rémy, Merci pour votre message. Si vous mettez en ligne sur Youtube ou autre hébergeur, pensez à nous en communiquer le lien, nous le diffuserons sur CANAL.D, Bien cordialement, JC Honnorat

    admin, 1 month ago

  3. Bonjour

    Je suis trés ému de ce documentaire, mon père Joseph CARUANA ayant participé aux études préliminaires de l’autoroute de 57 à 59 et ayant suivi les travaux de Razel. Il m’a trés souvent parlé de Malpasset
    Il a eu de la chance car dans le cadre du chantier du pont il s’était rendu la veille de la rupture du barrage parcourant la passerelle et constater le remplissage du barrage.

    Je possède un beau film de 8 mm du chantier de l’autoroute où l’on voit nombre d’employés et je suis disposé à le mettre à disposition.

    N’hésitez pas à me contacter.

    Rémy CARUANA

    CARUANA REMY, 1 month ago

  4. Merci Claude, Ce lieu, Fréjus, porte en lui tant d’émotions pour nous. Des vestiges romains aux drames contemporains imprégnés dans son sol. Je me souviens des soirées à la plage et de ces soldats qui chantaient en montant dans le train, direction la guerre d’Indochine d’où très peu revenaient. Les sauts à haute altitude au-dessus de la mer avec Marc Botti et André Coispel du commando Hubert. Des scandales politico-financiers de Port Fréjus…Quelle ville, quel passé, et quel présent…JC Honnorat

    Webmaster, 1 year ago

  5. Merci Jean Claude. Du travail de pro ; bravo à toi et bravo aux images de ton Père. Je me souviens très bien de ce drame ; j’étais en classe de premier bac au lycée Baussier à La Seyne, et j’avais fait mon premier saut en PM para sur la Ban de Fréjus quelques mois avant. Pour ceux qui n’étaient pas nés, seuls des reportages comme le tiens peuvent leur permettre de savoir ; pour les familles touchées, la cicatrice ne se refermera qu’après leur disparition ; et pour les témoins et les contemporains encore de ce monde les souvenirs sont aussi vifs qu’en ce triste soir de 1959.

    Claude COURRIEU, 1 year ago

  6. Merci pour eux, merci pour nous.

    michel pourriol, 1 year ago

  7. Merci Cher Errol pour ce message d’amitié, JC

    Webmaster, 1 year ago

  8. Merci Jean-Claude pour ce très beau reportage, en hommage à toutes les victimes de cette véritable catastrophe et bel hommage à ton père qui a pris et conservé ces image.
    Beau travail de mémoire.

    PALANDJIAN Errol, 1 year ago


Postez votre commentaire

*