Hommage à Philippe, citoyen de la rue à Draguignan

Le 29 mai 2014


Philippe vient de mourir.


Au plein soleil d'un mois de mai.

Nous le connaissions, nous l'aimions bien.

France 3 l'avait interviewé le 1er janvier 2007 dans les rues désertes d'une fin de réveillon.

Nous n'oublierons pas Philippe et son regard lassé, sur les gens, sur la vie...

JCH

 La messe d'adieu à Philippe:

 http://canal-d.tv/videos/mort-dans-la-rue-requiem/

Un reportage  complet sur les "sdf" de Draguignan

http://canal-d.tv/videos/sdf-a-draguignan-les-connaissez-vous/ Catégories : Société.

12 Commentaires

  1. Respect et mon hommage sincère……..

    bernatd meyer dominique, 2 months ago

  2. Repose en paix ✌

    Vincent, 7 months ago

  3. Je suis profondément touchée par cette nouvelle et ces images…quel bonheur de revoir son visage et d’entendre sa voix…mais quelle tristesse d’apprendre son décès… J’ai travailé à l’AVAF pendant presque 3 ans, accueil de jour que Philippe fréquentait régulièrement…nous discutions beaucoup, je m’appelle Carol comme une personne avec qui il avait vécu un grand amour donc il a de suite retenu mon prénom;) Philippe m’a bcp appris sur la vie, sur la vie dans la rue…il était généreux, tjr souriant, tolérant, respectueux et avait une grande culture générale! J’ai une grande estime pour le grand homme qu’il était !! Merci de continuer à faire vivre ses souvenirs et donc de toujours se souvenir de gens comme lui…merci

    Carol, 1 year ago

  4. Je le connaissez je travail à courrire magasin de sport souvent le matin je lui offret un café un petit déjeuner c triste je suis fou de voir qu’il a fini ça vie dans la rue

    Pierre, 1 year ago

  5. voila philip un belle hommage pour toi ! tu nous manque et nous n’oublierons jamais toutes ces bières partagées !

    wolfood, 3 years ago

  6. Merci Monsieur pour la qualité et la sensibilité de votre témoignage…JCH

    admin, 3 years ago

  7. De 2001, je crois, à 2014 Philippe a dormi presque toutes ses nuits dehors, avec le VIH et toutes les hépatites par ordre alphabétique, rivé ici par la Méthadone, toujours une bière à portée, parfois une Winston ou une Camel en paquet souple pour se souvenir d’un autre monde, du Paradisio d’Amsterdam, du Rastro à Madrid ou des virées dans le val d’Aoste.

    Ce qui l’a mis à la rue c’est une banale histoire d’amour qui peut arriver à tout le monde. Mais son destin s’est joué bien avant quand en 1972 la DS familiale partant vers la Costa Brava est passée devant des auto-stoppeurs. Le père a dit quelque chose comme « regardez-moi ces bons-à-rien ». Pendant ce temps là, sur la banquette arrière, Philippe venait à 12 ans de décider qu’il serait un type comme eux, un hippy. Il l’a été jusqu’au bout malgrè les galères, prenant tout sur lui sans jamais trahir, toujours fidèle à ça : bonheur à tous.

    Merci d’avoir pensé à lui.

    Thierry, 3 years ago

  8. Triste pour lui 🙁

    Chiesa, 3 years ago

  9. Je l’ai souvent croisé mais ne le connaissais pas. Je me joins néanmoins à ce deuil, qui n’est pas seulement celui d’un homme mais aussi celui de notre société toute entière.

    A une époque où l’on gaspille des centaines de milliards en vu d’exporter notre modèle de société vérolé sur mars, mourir dans la rue est une aberration totale !

    R.I.P. mec.

    Fred, 3 years ago

  10. Je ne pourrais pas y être malheureusement car sur Paris, mais j’aimais beaucoup cette personne que je croisais souvent et avec qui j’avais un peu échangé. Ça me touche beaucoup cette triste nouvelle. J’espère qu’il y aura un peu de monde à l’église. Merci à CanalD pour cette information et hommage.

    Del-Pia, 3 years ago

  11. Il y aurait le samedi 31 mai à 9 heures un hommage à Philippe à la chapelle Notre Dame du Peuple…Canal-d y sera. Merci pour vote message. JCH

    admin, 3 years ago

  12. Bonjour
    Nous voudrions transmettre toutes nos condoléances aux amis de Philippe et souhaitons échanger avec quelqu’un qui le connaissait, pour mieux connaître son parcours, connaitre la date de son décès…
    De tout coeur nous sommes avec vous

    Collectif Les Morts de la Rue, 3 years ago


Postez votre commentaire

*