Indiens Choctaw et citoyens Dracénois : Les liens du Sang !

Le 28 mai 2018


Un Magazine de 10 minutes , Réalisation Jean Claude Honnorat

Lors du Memorial Day, le 27 mai 2018 à Draguignan, Debbie Cheshewalla et Chad Remfro, deux amérindiens des nations Choctaw et Osage, sont venus honorer leur parent Andrew Perry, tué le 20 août 1944 dans la Libération d'Aix-en-Provence. Agé de 19 ans, Andrew était Code-Talker. L'armée américaine, dès la première guerre mondiale avait enrôlé des indiens comme transmetteurs de messages secrets, leur langue étant impénétrable aux décodeurs adverses, allemands ou Japonais.

74 ans après la mort d'Andrew, la douleur est resté intacte dans ces familles de l'Oklahoma. Les indiens disposent d'un grand prestige dans l'armée américaine qui les a pourtant décimés et exilés à l'époque de la conquête. Un indien est un guerrier. Avec un militaire il trouve une fraternité naturelle.

Des liens sensibles et forts se sont établis entre cette délégation indienne et les dracénois, aussi bien élus qu'associatifs. Choctaw et Provençaux s'apprécient, et jamais un Memorial Day n'avait été aussi original.

The Franco-American Society de Draguignan a eu le don de réussir un événement unique. Depuis des décennies cette association invite chaque année des vétérans ou des familles d'un des 860 héros du cimetière Américain de Draguignan.

YAKOKEH ! (Merci en Choctaw) au Président Christian Humbert, à Frédéric Lanore, à Stephen Katz et à Maurice Dreclerc.

Merci à la Mairie de Draguignan d'avoir réservé un accueil très fort à ces Amérindiens.

Merci aussi à Arnaud et Alain Vigier pour avoir conduit deux chevaux inattendus  sur la pelouse du cimetière. Les Indiens en ont débordé de joie. Chez les indiens on n'appelle pas un cheval du simple mot de "cheval". Mais par la locution « Frère Cheval » !

La sagesse d'une culture écologique, bien avant toutes les autres.

Jean Claude Honnorat
Catégorie  : Cérémonies.

3 Commentaires

  1. Magnifique reportage ! Beaucoup d’émotions et de sensibilité. La subtilité des images, la musique et bien entendu les commentaires, l’ensemble parfaitement harmonisé, rendent le film d’une qualité exceptionnelle. Merci Jean Claude d’avoir immortaliser cet événement qui comptera pour toujours dans ma vie.

    Humbert, 2 months ago

  2. Super reportage avec beaucoup d’émotions et d’informations intéressantes. Merci

    guenot anick, 2 months ago

  3. Un régal … Super reportage.

    Daniel CASTOR, 2 months ago


Postez votre commentaire

*