Kurdes de Draguignan : La manifestation dégénère

Le 17 décembre 2015
Photo Var-matin

Visionner de 1'35 à 3'22 


Un commissaire blessé pendant une manif pro kurde interdite à Draguignan 


Ce 16 décembre 2015, des échauffourées se sont produites pendant une manifestation pro-kurde à Draguignan, pourtant interdite par la Préfecture. La manifestation n'était pas autorisée, la communauté Kurde s'est quand même rassemblée pour dénoncer les violences que leur peuple subit en Turquie.
Mais frustrée de ne pas pouvoir défiler dans les rues de la ville, une partie des manifestants a voulu braver l'interdit. Regroupés devant la préfecture, ils ont crié le désarroi de leur peuple massacré. 
Mais après de nombreux pourparlers avec les forces de l'ordre, les Kurdes ont refusé de quitter les lieux. La police a alors tenté d'interpeller les meneurs, mais la confrontation a rapidement dégénéré et un commissaire a été blessé.

Devant la violence de cette réunion interdite, le maire Ricahrd Strambio a fait part de sa déception aux représentants de la communauté avec qui il avait engagé quelques jours auparavant un dialogue qui se voulait constructif. Les Kurdes,  choqués par les massacres d'innocents que leur peuple subit en Turquie, ont laissé éclater leur colère sans même bien comprendre qu'ils étaient justement venu se faire entendre pour que cesse cette violence.

Reportage France3 : Francis MALORY, Jean Paul Bierlein

Catégories : Faits-Divers.

Postez votre commentaire

*