La Police caillassée devant Jean Moulin !

Le 7 décembre 2018


Reportage Jean Claude Honnorat

Ce vendredi 7 décembre 2018 à Draguignan, une courte émeute s'est déroulée devant le Lycée Jean Moulin . Des éléments extérieurs aux lycéens ont profité de la tension sociale actuelle pour tenter de lancer une manifestation violente. Ayant dérobé des éléments de pavage d'une villa en chantier, ces délinquants, dont de jeunes adultes masqués, en ont lancé des fragments sur les policiers. Plusieurs interpellations ont été rapidement menées par les agents de la force publique, en présence du Sous-Préfet de Draguignan et du Maire Richard Strambio  . Les gilets Jaunes présents avaient dès 8 heures incité les lycéens à s'écarter des fauteurs de troubles, pressentant leur violence. Le bilan final est de 10 interpellations et d'un blessé léger (pierre sur l'arcade sourcilière)  JCH
Catégorie Catégorie : Social.

4 Commentaires

  1. Ceux sont ces mêmes jeunes qui pourrissent la vie du quartier en jouant au foot le soir à partir de 22 et 23h avec musique à fond, des heures durant. Je descendrai dans la rue à chaque fois qu’il m’empêcheront de dormir comme trop souvent. Il y a 2 nuits, j’ai dû dormir, 3h grand maximum, car le matin lorsque ces jeunes sont en train de dormir, moi je dois aller travailler. Les gens qui habitent près de St Exupery et du lycée jean Moulin ont peur de sortir, craignant que leur véhicule ou leur maison soient caillassés… Le matin, ce sont des tas de bouteilles et de poubelles qui jonchent le sol. Et lorsqu’ils daignent partir, ils conduisent après avoir bu ou fumé… ce ne sont pas que des gars mais des filles aussi, des bécasses qui poussent des cris dans la nuit, sans le moindre respect : belle élégance !!

    Nathalie, 2 months ago

  2. Michelle Sandall,
    les enfants n’ont pas besoin de regarder les gilets jaunes pour agir ou alors vous les prenez pour des abrutis. Personne n’incite les étudiants à manifester car ils ont le libre arbitre et pensez qu’ils ne comprennent pas la cause de leur manifestation est débile car ils manifestent pour leur propre cause et non pas en soutien des gilets jaunes. Relisez leur revendication ! Et aussi rappelez vous juste les manifs qu’ils ont pu faire auparavant contre certaines lois, il y a peu et les gilets jaunes n’existaient pas.
    L’amalgame pour dire n’importe quoi est facile, inconstructible et inutile.

    Vautrin, 3 months ago

  3. Si les gilets jaunes ne faisaient pas autant de bêtises au niveau national les enfants ne suivraient pas. C’est bien beau d’essayer de mettre la faute sur les autres, mais vu tout ce qui se passe dans ce pays, c’est le temps d’assumer le bazar que vous avez provoqué et de vous comporter commes des adultes vous-mêmes, on est dans une démocracie, le mécontement s’exprime par le biais des élections, pas en incitant les enfants à manifester pour les causes qu’ils ne comprennent pas. Honte à vous

    Michelle Sandall, 3 months ago

  4. Bonjour, merci à M.le Maire pour sont soutien au mouvement des Gilets jaunes nous sommes arrivées en tant que mediateur, pour communiquer avec ces lycéens, pour leur expliquer avant tout que lorsque qu’on a des revendications ce n’est pas par la violence que l’on arrive à se faire entendre, et aussi pour leur demander de s’écarter des violents. Pour ne pas être molesté, gazé ou autre; notre dialogue a permis au plus responsable de s’écarter avant l’intervention de la police qui a justement fait sont travail

    Florian Vallet, 3 months ago


Postez votre commentaire

*