Le CNED, une verrue encombrante à Draguignan

Le 15 novembre 2014



A Draguignan, le bâtiment du CNED , le centre national d'enseignement à distance, à l'abandon depuis 2007 commence à susciter des inquiétudes. Outre son piteux état, les riverains redoutent qu'il abrite de l'amiante et même de la radioactivité.


 Ils demandent à la municipalité et à l'Etat de le réhabiliter au plus vite. Construit dans les années 70 au milieu d'un quartier résidentiel, le bâtiment est abandonné depuis 2007 ; livré à lui-même, l'ancien CNED, le Centre National d'Enseignement à Distance, ne cesse de se dégrader. L'accès est interdit, mais le bâtiment est régulièrement squatté. Lesvoisins, exaspérés par les dégradations, sont venus s'en rendre compte. Pour l'instant, ils ne sont que deux à occuper sans droits ni titre ce bâtiment de près de 2000m2, mais selon eux, dans le respect de tous.


En 2012, un projet de réhabilitation en logements sociaux a été abandonné sous la pression des voisins qui redoutaient à l'époque l'installation de locataires à problèmes ! Depuis peu, un nouveau projet semble voir le jour.


Reportage France 3 Est Var : F. Huss, A. Dequidt et C. David


Intervenants:


  • Jacques Henricy Voisin

  • Monique Pezeret Voisine

  • Edouard Squatteur

  • Frédéric Marcel Délégué au logement et à l'insertion à la mairie de Draguignan

Catégorie  : Patrimoine.

Postez votre commentaire

*