Le soldat et la mort : A Draguignan, l’Infanterie célèbre Saint Maurice, martyr chrétien de l’An 302

Le 19 novembre 2016


"La mort au combat n'est pas une abstraction pour nos hommes, accepter de la recevoir est une singularité de notre état de militaire, la toiser est notre privilège"


Au cours d'une cérémonie impressionnante, le chef d'Etat-major de l'Armée de Terre, le Général d'Armée Jean Pierre Bosser a rappelé la grandeur de leur fonction aux fantassins rassemblés sur la place d'armes des Ecoles militaires de Draguignan.
Auparavant le Colonel Philippe Guyot avait décrit le martyre du décurion Maurice, égorgé avec ses 4340 légionnaires romains pour n'avoir pas abdiqué sa foi chrétienne face aux représentants de l'Empire Romain en pleine décadence. C'était le 22 septembre 302. Aujourd'hui, pour l'Infanterie du 21ème siècle, le message demeure intact.

Au cours de cette cérémonie, le Général de Brigade Pierre Gillet, Commandant les Ecoles Militaires de Draguignan a reçu les insignes de Commandeur dans l'ordre national du Mérite

J.C.Honnorat Catégorie  : Défense.

Postez votre commentaire

*