l’Echarpe tricolore de Richard STRAMBIO

Le 6 avril 2014
Élections. Le maire Richard Strambio invite au rassemblement pour répondre aux besoins de la cité.
Article de DENIS PERRIN dans LA MARSEILLAISE
Richard Strambio a été élu maire de Draguignan hier à l’issue d’un scrutin où il était le seul candidat. Il a obtenu 29 voix, soit le nombre de suffrages correspondant au nombre d’élus du groupe majoritaire. 10 bulletins nuls ou blancs ont été comptabilisés, ce qui est conforme au nombre d’élus des deux groupes d’opposition. Après son élection, Richard Strambio a prononcé un discours dans lequel il a appelé au rassemblement après avoir évoqué « la plus incroyable des victoires ». Il a invité les élus à « travailler résolument ensemble dans l’intérêt de la ville et de son territoire » pour répondre aux préoccupations de « nos concitoyens et de notre économie qui souffrent ».

ANTICOR    Richard Strambio est l’un des 17 maires en France a avoir été élus après avoir apposé sa signature sur la charte éthique AntiCor lorsqu’il était candidat. C’est le seul dans le Var (2 en région Paca avec Biot 06). La charte éthique AntiCor 2014 lie contractuellement le signataire avec l’association. Elle porte de multiples engagements. Ainsi, le candidat tête de liste s’est notamment engagé à ne pas cumuler plus d’un mandat électoral et d’une fonction exécutive... Sachant que cet engagement ne concerne pas les fonctions qui relèvent de la participation de la commune à une intercommunalité. Sur les bonnes pratiques de gestion, on retiendra qu’il s’engage à rendre public le nombre d’emploi de cabinet et leur coût total. Sur la transparence, il s’engage à mettre en ligne sa déclaration d’intérêt ainsi que le tableau des indemnités des élus en euros. Sur la reconnaissance de l’opposition, il s’engage à ce que cette dernière soit représentée dans toutes commissions, conseil d’administration et structures financées par la commune ; la présidence de la commission des finances est proposée à un élu de la minorité. Participation citoyenne : il s’engage à rendre public le rapport annuel de la commission consultative des services publics et de la commission de contrôle financier. Il s’engage à ce que toute commission, conseil de quartier ou jury non réglementé soient désignés au prorata des représentativités au conseil municipal. Il s’engage à ouvrir aux citoyens les travaux de la commission en charge de l’attribution des subventions. Concernant la publicité des informations, il s’engage à mettre à disposition du public de nombreux documents administratifs sur le site de la ville. On notera enfin que le candidat s’engage à considérer la transparence des organismes prêteurs comme un critère déterminant de son choix en ce qui concerne les emprunts de la commune.
Travailler ensemble dans l’intérêt de la ville et de son territoire.

De même, il a lancé un appel à tous les citoyens et invité les associations à fédérer dans les quartiers. Il a évoqué la nécessaire implication des jeunes avec le conseil municipal jeunes. Il a conclu en saluant les conseillers municipaux, « hommes et femmes qui se sont mis au service des Dracénois » avant d’expliquer qu’il entendait « avec eux, tous ensemble » faire en sorte que « notre ville rayonne au-delà de notre territoire ».
L’assemblée communale a également élu les adjoints au maire lors d’un scrutin dont le résultat a été identique à celui du maire. A ce jour, leurs délégations ne sont pas encore connues. La liste des adjoint(e)s : Mme Christine Prémoselli ; M. Gilbert Bouzereau ; Mme Sylvie Francin ; M. David Sonneville ; Mme Brigitte Dubouis ; M. Alain Hainaut ; Mme Christine Niccoletti ; M. François Gibaud ; Mme Florence Leroux ; M. Stephan Ceret ; Mme Sophie Dufour.
Sur la forme, on remarquera que cette séance s’est tenue devant un public nombreux dans un climat dénué de toute tension. Les conseillers municipaux ont tous été applaudis.
Le conseil municipal qui a été installé hier comprend 39 membres dont 29 pour la liste sans étiquette conduite par Richard Strambio, 3 élus à la liste FN conduite par Valéria Vecchio et 7 élus à la liste conduite par Olivier Audibert (UMP)… A propos de laquelle on remarquera que Stéphane Plouard démissionnaire a été remplacé par Audrey Guinchiglia. Pour mémoire, on rappellera que la gauche n’a pas d’élu faute d’avoir été au second tour.
Pour ce qui concerne les groupes d’opposition, Olivier Audibert a félicité la majorité pour sa « victoire très nette » et lui a souhaité « bon courage ». Il a estimé que sa vision et son projet pour l’avenir de Draguignan n’ont pas été reconnus lors de cette élection. Il a indiqué que son groupe entendait avoir une attitude positive et constructive pour le bien vivre ensemble à Draguignan.
Pour ce qui concerne le FN, Mme Valéria Vecchio s’est félicitée du nombre d’élus qu’a obtenu son parti en France avant d’afficher localement sa mobilisation sur des thèmes comme la sécurité. Elle a conclu en exprimant la volonté de se positionner en alternative.

D.P.

TOUS LES MEETINGS ELECTORAUX  SONT SUR :

http://canal-d.tv/videoscategory/elections-municipales/ Catégorie  : Elections Municipales.

2 Commentaires

  1. Bonjour, Nous continuons à chercher la solution. D’ici deux heures nous mettrons en ligne le même reportage mais avec le serveur Vimeo…Essayez de brancher un casque sur votre portable…Excusez nous pour ces incidents.

    admin, 3 years ago

  2. Salut amical à l’équipe, hélas très mauvais son alors que la vidéo de mise au point de JCH est excellente à ce point de vue.

    Clarabella, 3 years ago


Postez votre commentaire

*