Législatives : Pierre JUGY « chef de guerre à la conquête des plaines »… pour le Front National

Le 18 mai 2017:

« Je me sens aujourd'hui tel un chef de guerre avant la bataille.

Je vous l'annonce : les tribus du Haut-Var vont venir combattre dans la plaine et remporter la victoire.

Je distribue une arme secrète : Un petit bout de papier blanc portant le nom d'un député à votre service, pour de bon »

L'inauguration de la permanence du Front National a été menée tambour battant ce mercredi 17 mai à Draguignan.

Pierre Jugy, Maire sans étiquette de Tourtour et soutenu par le Front National a ouvert la cérémonie avec un chant de Provence, celui de l'amoureux appelant sa belle...Ô Magali ma tant amado...etc...

Manière pour ce candidat d'inciter le peuple à le suivre dans son combat pour le respect des ruraux en butte au mépris des décideurs centralisateurs, européanistes et mondialistes.

Tour à tour crooner, séducteur et bateleur, le candidat a rappelé que la ville de Draguignan représente 30% des électeurs de la circonscription, mais que les 70% répartis dans les 65 communes compteraient aussi beaucoup dans l'équation des 11 et 18 juin prochains.

Auparavant, Stéphane Pellegrin, suppléant de Pierre Jugy avait chauffé l'assistance en déroulant la carrière et ses aléas du Député sortant. Une bonne pique aussi pour Fabien Matras, Maire de Flayosc et candidat macroniste soupçonné de rester l'allié tactique d'Olivier Audibert-Troin, député LR sortant.

La cérémonie avait été ouverte par Williams Aureille, directeur de campagne qui avait lu une lettre de sympathie et de regrets de David Rachline Sénateur-Maire FN de Fréjus, empêché par un important retard de TGV.

Une bonne cinquantaine de supporters ont participé à cette réunion, au premier rang desquels Luc Jousse, maire déchu de Roquebrune-sur-Argens et condamné à 5 ans d'inéligibilité. Pierre Jugy l'a remercié publiquement pour sa présence à Draguignan.

Jean Claude Honnorat
Catégorie  : Législatives.

Postez votre commentaire

*