Meeting MATRAS : « En Marche » vers l’Assemblée Nationale ?

Le 16 juin 2017


Article VM Aline Lebel

Un meeting politique que le candidat aux législatives a voulu quelque peu différent dans son déroulé, avec un 
"format particulier, plus vivant et plus original qu’un simple discours".

Le jeune maire de Flayosc a en effet entrecoupé son discours de questions posées par le public, recueillies juste avant le début de la réunion.

Le candidat appelait notamment à la vigilance. "Il faut rester mobilisés. Notre adversaire n’est pas candidate à cette élection. Elle n’a pas d’affiche. Pas de meeting. Et pourtant elle est redoutable: il s’agit de l’abstention".

Il évoquait ensuite son soutien total à son mentor Emmanuel Macron, raillant ceux qui pensaient que cette circonscription était perdue d’avance.

"Pour ma part j’avais fixé un objectif clair: reléguer le Front national à la seconde place et placer les progressistes en tête dès le premier tour. Ce premier objectif est atteint. A présent, nous devons confirmer l’essai." Applaudissements nourris.

Parmi les sujets évoqués par le public revenait celui du devenir de la réserve parlementaire.

Il arguait "qu’elle est importante pour aider à porter des projets sur le territoire", insistant sur une transparence accrue dans son octroi.

Non sans aller plus loin: "Si je suis élu, ma réserve parlementaire sera attribuée aux développement des circuits courts chez les agriculteurs. Mais aussi au droit des femmes. Il ne faut pas oublier que le Var est le seul département où le planning familial a été dissous".

Applaudissements nourris. Avant de conclure: "Pour moi, la mission d’un député c’est bien sûr de voter des lois mais c’est aussi de créer du lien (...). Car c’est dans l’échange que naissent les solutions !"

Nota bene : Le candidat de « La République en Marche » a suggéré une solution très originale et lucrative pour réduire les populations de sangliers...A examiner de près ! JCH Catégorie  : Législatives.

Postez votre commentaire

*