Memorial Day Draguignan : Arrivée des familles de héros américains

Le 28 mai 2016:

Draguignan accueille des familles de soldats américains venus se recueillir dans le cimetière à l'occasion du Mémorial Day. En tout, 861 soldats sont enterrés ici.


Le Mémorial Day est un jour de célébration des militaires morts dans toutes les guerres qu'ont connu les  États-Unis. Il est célébré chaque année lors du dernier lundi du mois de mai. Il rend hommage aux membres des Forces armées des États-Unis morts au combat. Cette année encore, Draguignan s'associe au souvenir Franco-Américain pour accueillir 3 familles, venues des Etats-Unis se recueillir sur la tombe de leurs parents tombés au champ d'honneur en 1944 et inhumés au cimetière américain de la ville, inauguré en 1956.
En tout, 861 soldats américains reposent dans le cimetière de Draguignan.
Cette année on remarquera la venue de la famille de Jérôme Katz, tué le 15 août 1944 sur une plage varoise ainsi que les descendants des frères Beaver : Homer, sergent parachutiste du  512st PIR tué à Sospel à l'automne 1944 et son frère Carl, aviateur mort le 10 mai 1940 en Autriche dans un combat aérien. Les deux frères ont été inhumés côte à côte.
Le 15 aout 1944, près de 9000 parachutistes américains et anglais sont largués dans la plaine de l'Argens. Au lever du jour, sur les plages de Provence, les troupes d 'Afrique, pieds-noirs et indigènes prendront l'armée allemande en tenaille. Pour les américains le Bilan sera de 2500 morts.

Reportage de Francis Malory et Alexandre Dequidt 

Un vingtaine de reportages sur la libération de Draguignan dans cette rubrique : http://canal-d.tv/videoscategory/liberation-1944/ Catégorie  : Libération de 1944.

2 Commentaires

  1. Cher Frédéric, l’évocation de ces deux frères ensevelis côte à côte était prévue. J’avais même collecté films et photos d’époque sur la maison piégée de Sospel. Malheureusement la cérémonie du cimetière a été annulée . Je ne me voyais pas réaliser un reportage aussi important dans une salle de sport bondée et surchauffée. D’autant plus que l’organisatrice, tonitruant ses ordres au micro, avait promis de faire expulser les photographes qui ne lui conviendraient pas. J’ai été saisi d’une frayeur glacée et j’ai rejoint le cimetière. Les personnels rangeaient les chaises. Seul au milieu des tombes j’ai rejoint les héros de mon enfance. La paix était là. La pluie absente. Mais un ciel lourd et inquiétant:Le cimetière américain de Draguignan vit actuellement sa période administrative la plus triste. J.C.Honnorat

    admin, 10 months ago

  2. Petite précision cette année Pour Carl et Homer Beaver c’était Barbara et George Molaski le s invités du Souvenir franco Américain. Merci pour tous ce que vous faites.

    lanore, 10 months ago


Postez votre commentaire

*