Nouvelle attaque de loups à Bargème

Le 14 juin 2014


Photo MP

Un éleveur a retrouvé quatre de ses brebis tuées et une vingtaine d'autres blessées près de Bargème. Selon lui, c'est l'oeuvre d'une famille de loups. L'animal se rapproche de plus en plus des zones habitées: l'attaque a eu lieu à un kilomètre du village. Depuis quelques jours, Gilles Blanc, éleveur de brebis à Bargème, ne compte plus les brebis qu'il retrouve dispersées, affolées ou blessées loin du troupeau.
Aujourd'hui, c'est l'exaspération, la lassitude face au massacre. En une nuit, plus d'une vingtaine de bêtes ont subi les attaques du loup, ou plutôt, selon les bergers, de la meute de loups. Car selon Gilles Blanc, d'après les blessures infligées aux brebis, c'est une famille de loups qui est responsable de cette dernière attaque: il pense que les adultes apprenaient à chasser à leurs petits.
En quelques années de présence, le loup a changé de comportement, n'hésitant plus à narguer l'homme au plus prêt de ses habitations. Cette attaque a eu lieu a un kilomètre à peine  du village de Bargème.

Depuis 4 ans les bergers ont sous certaines conditions l'autorisation de tirer. Mais les loups ne se montrent jamais et les éleveurs estiment que c'est aux autorités de réguler une population de plus en plus envahissante. 


Reportage FRANCE 3 Est Var de Francis Malory, A. Dequidt, J. Gross




Interviewes:
Corinne Rabouan, bergère à Bargème
Gilles Blanc, éleveur de brebis à Bargème
Philippe Fabre, président de la fédération ovine du Var

























 

Catégories : Faits-Divers.

Postez votre commentaire

*