Résistance : Mémoire officielle des héros, vécu de leurs enfants …

Le 27 mai 2017



La participation d'une soixantaine de porte-drapeaux a donné un éclat particulier à la cérémonie qui a eu lieu ce samedi en fin de matinée autour du monument aux morts de la place de la Paix à Draguignan, à l'occasion de la Journée nationale de la Résistance. Cette journée commémore la première réunion du Conseil national de la Résistance qui s'est tenue le 27 mai 1943 à Paris sous la présidence de Jean Moulin. Ce conseil avait pour but d'unifier les divers mouvements de résistance face à l'invasion nazie, jusqu'ici souvent désorganisés et cloisonnés. Remise de médaille, allocutions, Chant des partisans, dépôts de gerbes, sonnerie aux morts, minute de silence et Marseillaise ont marqué cette cérémonie en hommage aux héros de la Résistance. Texte Bernard Demandolx


A cette occasion Canal.D a rencontré deux enfants de résistants dracénois : Danièle Arnaud Cisson, fille de Georges Cisson, Chef de réseau assassiné par les allemands le 18 juillet 1944 et Christian Garrus, fils de Jean Garrus, chef des Mouvements Unis de la Résistance (MUR) . Capturé, martyrisé par la Gestapo de Draguignan, condamné à mort et sauvé in extremis lors du bombardement de la caserne Chabran par un avion américain le 15 août 1944 lors du débarquement de Provence. JC Honnorat


Catégorie  : Cérémonies.

Postez votre commentaire

*