Tempête Alex : Nuit d’épouvante dans la Vésubie, la Tinée et la Roya

Le 3 octobre 2020
 



Reportage France 3 Est-Provence, Images Frédéric Tisseaux, hélicoptère Robinson

Video deux : ENVOYE SPECIAL  https://www.francetvinfo.fr/meteo/tempete/tempete-alex/video-les-disparus-de-roquebilliere_4133193.html?fbclid=IwAR0CouHA6MDFR4fib7HqDhhMyyxpBYRL4CBfGRK7IdV4hOfOnawtlBZ42i8




Tempête Alex : une dizaine de personnes portées disparues dans la région niçoise à la suite des crues


Le département des Alpes-Maritimes a connu des pluies intenses provoquant des crues « exceptionnelles ». Le premier ministre est attendu sur place.




Météo-France a levé, samedi 3 octobre, la vigilance rouge dans le département des Alpes-Maritimes après les crues exceptionnelles qui ont détruit des maisons et isolé certains villages. Les recherches se poursuivent pour retrouver huit personnes officiellement portées disparues et « trois supposées disparues », ont rapporté à l’Agence France-Presse (AFP) les pompiers des Alpes-Maritimes.


Dans le cas des personnes « supposées disparues », les autorités ne disposent que de signalements assez vagues, contrairement aux autres cas, où des témoins, civils ou pompiers, ont vu directement les personnes emportées par les flots. Un gendarme, porté disparu vendredi dans le village de Saint-Martin-Vésubie, a été retrouvé sain et sauf.





  • Importantes crues dans la région niçoise, une dizaine de disparus





La pluie a cessé samedi dans les Alpes-Maritimes placées toute la journée de vendredi en alerte rouge, laissant voir de graves dégâts dans trois vallées près de Nice, dans le massif des Alpes – la Roya, la Tinée et la Vésubie – où environ 12 000 foyers sont toujours privés d’électricité.




Les images ci-dessous tournées par un journaliste de Nice-Matin témoignent de la violence des éléments :


Des centaines de pompiers mènent « une course contre la montre », selon la sénatrice Dominique Estrosi-Sassone, pour retrouver les disparus et établir les points qui menacent de s’écrouler sur les voies d’accès aux zones sinistrées.


La route panoramique qui dessert la vallée franco-italienne de la Roya est aussi « inaccessible et coupée à plusieurs endroits », explique à l’AFP le maire de Fontan, Philippe Oudot. Comme l’accès secondaire à la vallée par le col de Brouis est bloqué par un éboulement, ses habitants sont coupés du monde.


Le réseau téléphonique est très faible, et les communications très difficiles. Des milliers de foyers sont privés d’électricité, selon Enedis, le gestionnaire du réseau. De nombreuses routes de la région sont toujours coupées, soit parce qu’elles ont été éventrées, soit en raison des risques d’éboulement.


« La situation est catastrophique dans certaines communes. Saint-Martin-Vésubie est coupé du monde, il n’y a plus de réseau, les routes d’accès sont coupées », a déclaré à l’AFP Eric Ciotti. Le député des Alpes-Maritimes a publié samedi des images sur son compte Twitter, prises au cours d’un vol de reconnaissance :


« En pensée avec nos sapeurs-pompiers, forces de sécurité et l’ensemble des agents engagés pour porter secours à nos compatriotes dans les Alpes-Maritimes », a pour sa part réagi Jean Castex sur Twitter, assurant que « tous les moyens de l’Etat sont mobilisés ». Le premier ministre a également annoncé se rendre « auprès de nos forces de sécurité et secours dans les Alpes-Maritimes avec le ministre de l’intérieur, dès que les conditions opérationnelles le permettront ». Emmanuel Macron a, lui, adressé ses « pensées aux victimes de la tempête Alex, à leurs proches » et exprimé son « immense gratitude aux pompiers, gendarmes, policiers et à l’ensemble des forces engagées sur le terrain ».


Plus de 700 pompiers sont mobilisés sur le terrain et près de 150 renforts sont en route. Des hélicoptères ont tenté d’effectuer des reconnaissances dans la matinée, mais le couvert nuageux les a empêchés d’avoir une vision claire, bien que Météo-France ait levé sa vigilance orange sur le département et que les pluies soient terminées. L’armée va par ailleurs être mobilisée pour ravitailler des villages isolés et évacuer des personnes à la santé fragile ou dont les maisons ont été gravement endommagées, a annoncé samedi le maire de Nice, Christian Estrosi.



Lire aussi  Tempête Alex : des pointes de vent à 186 km/h qui sont encore loin des records nationaux



  • Un mort et onze disparus en Italie




Un pompier est mort au cours d’une intervention dans le Val d’Aoste, selon la protection civile. Onze personnes sont également portées disparues dans le Piémont, où de nombreux villages, aux rues et maisons dévastées par les eaux, sont coupés du monde, a annoncé la région dans un communiqué.


Les fortes précipitations ont également provoqué d’importantes crues dans le nord de l’Italie, engendrant des inondations, des glissements de terrain et d’importants dégâts matériels, et endommageant des bâtiments et des infrastructures, notamment des ponts. Les zones les plus touchées se situent dans les bassins des rivières Toce, Tanaro, Biellese et Sesia.



Catégorie  : Environnement.

Postez votre commentaire

*