Une épée de Damoclès sur la qualité de l’eau des sources du Malmont

Le 8 février 2019


Images Jean Claude Honnorat


Lors du dernier conseil municipal, le rapport de l'ONF sur le Plan d'aménagement de la forêt communale de Draguignan a été examiné.  Ce rapport signale un risque sur  la qualité de nos ressources en eau potable susceptibles d’être menacées par des infiltrations provenant du comblement des anciennes carrières et dolines par des déchets polluants."


Outre la passe d'armes que l'opposition a lancée sur ce rapport, le Maire Richard Strambio a dénoncé le risque que faisait courir le projet d'aménagement des ruissellements sur le Malmont .


Dans le cadre d’une action du Programme d’action de prévention des inondations (Papi), "la solution envisagée pour gérer le réseau pluvial faisait passer des canaux sur ces décharges" a-t-il dénoncé, ironisant sur l'opposition qui découvrait le problème bien tardivement.


Révélant qu'il n'avait pas été consulté sur ce schéma des eaux pluviales, le Maire, qui connaît son territoire au mètre carré près, a déclaré qu'il avait  émis des réserves avec à l'appui les dossiers sur ces décharges autorisées depuis 40 ans, refusant ce qui était proposé et exigeant un diagnostic précis.


Un expert hydrogéologue a été requis au frais de la Ville, « parce que nous règlerons ce problème, quels qu'en soient les coûts », espérant un diagnostic le plus rapidement possible, et même au prix d'un retard dans l'exécution des travaux du PAPI Programme d’action de prévention des inondations

Catégorie Catégorie : Environnement.

Postez votre commentaire

*