VERDUN-DRAGUIGNAN-TUTTLINGEN : L’Europe au coeur !

Le 19 février 2017


 Au moment où le rêve européen de nos anciens est menacé par la montée des populismes, Draguignan montre son attachement à la démocratie reconquise il y a 100 ans au prix fort. Ce pélerinage à Verdun
des élus de Draguignan et de Tuttlingen sa ville jumelle, constitue une initiative originale et unique de petits élus de terrain dans leur désir de voir l'Europe revigorée. Dans ses attraits économiques bien-sûr mais surtout dans sa mission culturelle historique. 

A l'image d'Helmut Kohl et de François Mitterrand se tenant la main devant l'ossuaire de Douaumont, épicentre de la grande boucherie humaine de 1916 (300 mille morts) Messieurs Richard Strambio et Michael Beck, Maires de Draguignan et de Tuttlingen ont répété ce geste de fraternité et de réconciliation dans une matinée glaciale et brumeuse de février 2017.

J.C.Honnorat

En 14-18, Draguignan comptait 8000 habitants et subit une catastrophe démographique avec la mort  de 206 de ses plus jeunes citoyens et compta plus de 800 blessés. Catégorie  : Histoire.

2 Commentaires

  1. Merci pour votre message si émouvant. Nous vous conseillons d’adresser votre requête à la Mairie de Draguignan. Nous sommes une association indépendante de la Mairie, et formée de bénévoles. JC Honnorat

    Webmaster, 4 weeks ago

  2. au moment de toutes ces commémorations pour honorer la mémoire de ceux qui ont combattu et donnés leurs vies pour que nous vivions en liberté j ai une pensée pour
    mon grand père poilu mort en 1914 dans la marne son fils mon père militaire ancien combattant et prisonnier d ‘indochine décoré croix du combattant 39 /45 médaille des déportés il repose dans l ancien cimetière de Draguignan sa concession étant échue
    mr le maire j en appelle a votre autorité , pr vous demander et vous dire merci à vous si vous pouviez ne pas jeter sa dépouille a la fausse commune , par respect pour un militaire qui a combattu pour la France
    il en est mort il avait 42 ans,,

    NOE, 4 weeks ago


Postez votre commentaire

*