Draguignan sous la botte nazie : Gestapo, collabos et Libération

Le 12 août 2017


Savez-vous où se trouve la villa où la Gestapo torturait les résistants ? Et dans quelle banque d'aujourd'hui la milice avait elle à l'époque établi son siège ? Connaissez vous les noms et les visages des parachutistes américains qui ont libéré Draguignan ?...Savez vous que 17 d'entre eux ont perdu la vie en combattant les allemands ? Que deux généraux  furent faits prisonniers deux jours après les parachutages alliés...Et qui décida de l'emplacement du cimetière américain ? Où tondait-on les femmes qui avaient donné dans la "collaboration horizontale" comme on disait à l'époque. Où se situe un bunker si gros que s'il avait fallu le faire sauter, la moitié de la ville aurait été soufflée ?


Tous ces lieux et anecdotes sont racontées avec talent et précision par Pierre-Jean Gayrard, Président de la Société d'Etudes scientifiques et archéologiques de Draguignan. Il est accompagné par Richard Strambio, Maire de la ville, de Florence Leroux -Ghristi, adjointe à la culture , par François Volpi fondateur du Cercle du Dragon et par la caméra de Canal-d. Cette promenade de la mémoire s'est déroulée le 16 août 2014,  jour anniversaire des 70 ans de la libération de Draguignan.   JCH

Deuxième écran : Collaborateurs présumés enfermés dans ce qui est aujourd'hui le site du Centre Hermès

Collabos en prison : Extrait du Document INA : https://youtu.be/o6-zGs9lSGs

Document intégral : http://canal-d.tv/videos/scoop-aout-1944-des-collabos-enfermes-dans-la-prison-de-draguignan/

Tous les reportages sur la Libération de Draguignan :  http://canal-d.tv/videoscategory/liberation-de-1944-v2/ Catégorie  : Libération de 1944.

2 Commentaires

  1. Merci pour vos informations mais trop parcellaires. L’opération aéroportée ce même 15 aout 1944 a coûté la vie à 1500 américains. Les seuls atterrissages de planeurs ont fait 53 morts. Passez par Draguignan au cimetière américain où reposent 861 jeunes venus d’amérique du Nord…75 ans après nous disposons de tous les chiffres. La passion et la rancœur sont ici hors de propos. La deuxième guerre est terminée. La vôtre visiblement pas. Cordialement JC Honnorat

    admin, 10 months ago

  2. la 1re armée, encore appelée Armée B, débarque en Provence (Opération Dragoon). Environ 260 000 hommes, dont 5 000 auxiliaires féminins, débarquent dans les mois qui suivent ce débarquement. Cette armée est composée pour 82 % de soldats provenant d’unités de l’Armée d’Afrique (50 % de Maghrébins et de 32 % de Pieds-Noirs qui ont eu un taux de mobilisation de 18 %), de 10 % d’Africains noirs et de 8 % de Français de métropole.
    17 morts chez les américains !!!
    COMBIEN DE MILITAIRES DE LA 1ère ARMÉE ONT LAISSÉ LEUR Vie ?
    Personne n’en parle…
    Merci.

    Ammari, 10 months ago


Postez votre commentaire

*