BROVES en Canjuers, village fantôme soumis au pillage

Le 13 novembre 2015


Le village Brovès a la malchance de se situer dans le camp militaire de Canjuers-Var. Depuis 1974 les habitants ont été expropriés, certains étant relogés dans un nouveau village : Brovès en Seillans. Brovès demeure un lieu sinistre et abandonné, interdit d'accès pour le danger  qu'il représente. Les murs s'effondrent. Mais ces éboulements ne sont pas dus qu'au temps et à l'érosion des pluies et des vents: Brovès est petit à petit pillée
. Ses pierres de taille encadrant portes et fenêtres attirent la convoitise des voleurs. Bien que l'armée ait préservé l'essentiel des maisons en remplaçant les toitures effondrées par des tôles peintes, rien n'est fait pour empêcher les profanateurs de ces lieux chers aux nombreux habitants demeurés dans le secteur et privés à jamais du décor de leur jeunesse.

Interview d'Alain Constanzo, Association des amis de Brovès.

Une production QUERCUS FILMS Catégorie  : Film-Doc.

7 Commentaires

  1. Ce village se trouve sous la trajectoire des tirs dirigés vers les réceptacles du camp de Canjuers. jch

    admin, 3 months ago

  2. Ce village de Broves pourrait devenir une alternative au manque de prisons en France .
    Travaux d’intérêt général pour des jeunes en grande difficulté visant à redonner vie à ce beau village .
    Situé au sein d’un camp militaire, il pourrait être géré par des militaires

    PERRIN, 3 months ago

  3. Bonjour ? merci ? Au revoir ?

    admin, 7 months ago

  4. suis allé été 1973 étant militaire à cette époque. Très beau village plein de quiétude. Dommage pour son état aujourd’hui.

    Saloux, 7 months ago

  5. Et vous serez heureux un jour de les voir arriver et prendre des risques pour vous sauver. Cordialemnent JCH

    admin, 1 year ago

  6. Quelle tristesse ! J’ai moi-même un aéroport à côté de chez moi et je dois supporter les va-et-viens de ces p..tains d’avions militaires… 26 000 mouvements en 2016 !! C’est du bruit, de la pollution, des dépenses… et pendant ce temps-là, on nous dit qu’il n’y a pas d’argent pour les écoles ou les hôpitaux !!!! On marche sur la tête… Foutus militaires !!

    DELAUNAY, 1 year ago

  7. Je raffole des vieilles pierres et je dois dire que c’est plus que dommage de laisser tout ces villages à l’abandon.

    CHOLLET, 2 years ago


Postez votre commentaire

*