BROVES en Canjuers, village fantôme soumis au pillage

Le 13 novembre 2015


Le village Brovès a la malchance de se situer dans le camp militaire de Canjuers-Var. Depuis 1974 les habitants ont été expropriés, certains étant relogés dans un nouveau village : Brovès en Seillans. Brovès demeure un lieu sinistre et abandonné, interdit d'accès pour le danger  qu'il représente. Les murs s'effondrent. Mais ces éboulements ne sont pas dus qu'au temps et à l'érosion des pluies et des vents: Brovès est petit à petit pillée
. Ses pierres de taille encadrant portes et fenêtres attirent la convoitise des voleurs. Bien que l'armée ait préservé l'essentiel des maisons en remplaçant les toitures effondrées par des tôles peintes, rien n'est fait pour empêcher les profanateurs de ces lieux chers aux nombreux habitants demeurés dans le secteur et privés à jamais du décor de leur jeunesse.

Interview d'Alain Constanzo, Association des amis de Brovès.

Une production QUERCUS FILMS Catégorie  : Film-Doc.

Postez votre commentaire

*