Accident mortel de Coluche: Un journaliste dracénois présent ce jour là témoigne sur RMC Story

Le 18 juin 2021


Extraits du film de Vincent Néquache sur RMC Story : Coluche une mort qui dérange !


Le 19 juin 1986, alors qu’il roulait à moto sur une route des Alpes-Maritimes, Coluche se tue en percutant un camion. Sa mort suscite une émotion très vive à travers tout le pays. Qui rapidement, fait place au doute. Et si sa mort n’était pas un accident ? Et si, alors qu’il s’apprêtait à revenir sur scène, on l’avait empêché de « parler » ? Retour sur les circonstances de son décès à l’aide des témoignages d’Antoine Casubolo (auteur d’une contre-enquête sur l’accident) de Jacques Attali, et de ses proches, tels que Romain Goupil, Didier Lavergne, Ludovic Paris, Jean-Michel Vaguelsy  et Jean Claude Honnorat, premier journaliste arrivé sur les lieux de l'accident.

___________________________________________

Témoignage   19 06 2021

Coluche était très aimé des français. Notre génération des baby-boomers se reconnaissait dans ses ricanements, ses formules, ses transgressions. On s'arrachait ses vinyles, on se bousculait à ses spectacles.  Et voici qu'une putain d'après-midi de juin 86 François Giorgetti avec sa caméra et moi, Honnorat avec mon micro, arrivons sur cette petite route d'Opio.

Le silence. Les sanglots étouffés de ses deux copains motards, tête dans les mains, incrédules. Le chauffeur du camion répète en boucle « je l'ai pas vu arriver, j'avais déjà braqué la cabine pour tourner.. J'ai rien entendu du choc » Un gendarme tient le casque broyé façon paquet de chips. Coluche ne le portait pas. Ce casque léger était enfilé sur le guidon. Il a été écrasé et traîné sous la moto. Peut-être que porté, il lui aurait sauvé la vie...Sentiments mélangés de tourner un document »historique », et envie aussi de tout poser là. D'engueuler le ciel et les arbres d'avoir laissé perpétrer cette exaction, juste avant l'été. Coluche avait notre âge. Ils nous avait vengé des années de plomb des censures de l'information sous De Gaulle, Pompidou et Giscard. Il expliquait si bien les jeux de pouvoirs par ses jeux de mots. . Depuis personne ne l'a remplacé. Plus personne pour moquer les blancs, les noirs, les arabes, qui tous rigolaient ensemble de ses gags. Aujourd'hui il serait viré des radios et des télés. Triste époque. JCH Catégories : Faits-Divers.