Armée de Terre : le GRAND SHOW de Canjuers

Le 27 septembre 2014:

Une présentation des capacités et des moyens de l’armée de Terre a été organisée par le Commandement des Forces Terrestres (CFT) au profit des auditeurs de l’Institut des Hautes Etudes de la Défense Nationale (IHEDN) et des stagiaires de l’Ecole de Guerre (EG).


 La 6e Brigade Légère Blindée (6e BLB), commandée par le Général de Brigade Pierre GILLET, s'est chargée de cette présentation impressionnante le jeudi 25 septembre 2014 sur le camp de Canjuers (Var) 

" Confrontés à une menace aux multiples facettes au coeur de crises et de conflits toujours plus durs, rudes et complexes, notre devoir et notre honneur tiennent dans notre aptitude à garantir la fiabilité et la crédibilité des armes qui nous sont confiées" Général P.Gillet Catégorie  : Défense.

7 Commentaires

  1. Enfin la France peut être fière de quelque chose…………… nos soldats et son armée très professionnelle . Une pensée pour nos soldats et leur familles ;mort pour la France qui ont versé le sang pour protéger la paix et notre liberté

    combret, 2 years ago

  2. QUE DIRE DE PLUS QU’UN GRAND BRAVO A NOS SOLDATS

    FRITZ Gérard, 2 years ago

  3. Merci Jean Pierre d’armer vos affirmations de chiffres, d’arguments et d’orthographe. Canal-D n’est pas Facebook et l’anonymat ici n’est pas nécessaire. JC Honnorat

    admin, 2 years ago

  4. Bravo Général la France à toujours été dans l’ excellence, mais ne serais ce pas déjà avec cette démonstration que 40 % du budget c’est évaporé. Président donner leurs la possibilité de rester dans le peloton de tête au lieu de distribuer à ceux qui ne mérite rien de rien

    Jean Pierre, 2 years ago

  5. C’est au pied du mur que l’ont voit la nation. Quand les allemands ont envahi la France en 1940, une minorité infime de français ont continué le combat sous d’autres formes. 51.000 français libres ont rejoint l’esprit du 18 juin en partant à Londres ou Alger. Les gros effectifs de l’armée ont été neutralisés sur place dans l’armée d’armistice.Une minorité de militaires résitèrent, notamment les alpins créant une armée secrète. La gendarmerie gardait les camps de rétention, dernier stockage avant la déportation. La résistance intérieure a été le fait de 0,9 % des 40 millions de français. Ces proportions doivent être connues et interprétées dans les circonstances passées. Chaque conflit est spécifique. Mais en 1940-45 les citoyens les plus réfractaires à l’oppression étaient en général jeunes ou sans patrimoine, ou étrangers réfugiés à la recherche d’une vengeance sur le nazisme. Les tout premiers résistants étaient des militants chrétiens, les communistes étant encore liés à l’Allemagne nazie par le pacte de non agression Ribbentrop-Stalinequi sera violé deux ans plus tard, fondant de facto les FTPF. Les citoyens qui avaient des convictions religieuses et républicaines fortes avant le conflit les ont en général manifestées. Les religieux de base ont pu résister mais pas leur hiérarchie qui accompagnait Pétain et trouvait dans la transformation de la République en Etat une revanche contre la révolution laïque et matérialiste. En cas de conflit nous ne retrouverions pas les mêmes causes, ni effets, ni symptômes, mais les « agissants » resteraient certainement une minorité. J.C.Honnorat

    admin, 2 years ago

  6. Je reste confiant et fier de notre armée après avoir servi 35 ans notre pays. Par contre je suis moins optimiste que le Général sur la volonté de résistance de nos arrières. je ressens un pessimisme généralisé et aussi une gangrène déjà importante qui continue son oeuvre.

    mutoi83, 2 years ago

  7. Impressionnant en effet !

    Araszkiewiez, 2 years ago


Postez votre commentaire

*