AZAWAD, EXODE ET RESISTANCE : Les origines du conflit au Mali

Le 8 février 2013


Après plusieurs épisodes de révolte en 1963, 1990 et 2006, les touaregs du Mali ont repris les armes en 2011.
Trahis et exploités par Kadhafi, des centaines de jeunes touaregs bien armés ont rejoint leur désert d'origine au Mali et au Niger dès la fin de la révolution lybienne et la mort du "Guide vert".
Les touaregs ont constitué un mouvement de combat le MNLA, Mouvement National de Libération de l'AZAWAD... Ils comptent bien nettoyer le Nord du Mali, reconquérir leur espace, pour toucher les justes dividendes de l'exploitation de leurs ressources minières et touristiques.
Malheureusement,au printemps 2012, épuisés par leur raid de reconquête, ils ont été doublés par les extrémistes islamistes d'AQMI, du MUJAO et d'Ansar Dine (Ce dernier mouvement étant formé de touaregs dissidents séduits par le mercenariat).
L'intervention de l'armée Française a mis en fuite provisoire les terroristes. Le MNLA, des touaregs laïcs, aide les services de renseignement français à traquer les terroristes retranchés dans l'Adrar des Ifoghas.
"AZAWAD, Exode et Résistance", tourné en 1992 montrait pour la première fois l'armée de l'AZAWAD.
Ces touaregs que le pouvoir central de Bamako traitait de bandits et de coupeurs de route étaient en fait formés, disciplinés et organisés en véritable structure militaire. L'armée invisible de l'Azawad montrait enfin son vrai visage au monde, mais ce reportage révélait aussi la présence de trente mille civils touaregs fuyant les massacres de l'armée malienne et réfugiés à la frontière mauritanienne dans un état sanitaire désespéré.
En 2013, soit vingt et un ans après, ce malheur a encore embrasé le Sahara. La composante salafiste en plus.
L'AZAWAD, le nord du Mali, sera-t-il enfin reconnu comme territoire spécifique aux peuples des sables ?
Document de 1992, texte actualisé.

 

DEUXIEME ECRAN : TOUAREGS, LA FIN DU REVE NOMADE
Catégorie  : Film-Doc.

Postez votre commentaire

*