Entrevue avec le Général Benoît ROYAL

Le 11 septembre 2013


Général de Brigade Benoît ROYAL


Commandant l'Ecole de l'Artillerie de Draguignan


BIOGRAPHIE :

- Ingénieur de l’école spéciale militaire de saint Cyr.


- Brevet de l’enseignement militaire supérieur


- Diplômé de l’institut des hautes études de défense Nationale (IHEDN) et du centre des hautes études militaires (CHEM).


Marié, père de trois enfants (et grand père de trois petits-enfants), le Général de Brigade Benoît ROYAL est né le 8 juillet 1960 à DJIDJELLI (Algérie).


Il intègre L’Ecole spéciale militaire de Saint-Cyr COËTQUIDAN en 1980 (promotion MONTCALM 1980 - 1982), puis choisi les Troupes de marine, spécialité artillerie.

Après une année de formation à l’Ecole d’application de l’artillerie de DRAGUIGNAN (1982 – 1983), il sert comme lieutenant au 3ème régiment d’artillerie de marine à VERNON puis VERDUN.


En 1986, il est désigné pour servir au régiment d’infanterie de marine du Pacifique - Polynésie à TAHITI en Polynésie française. Il est promu capitaine en 1987.


Muté au 9ème régiment d’artillerie de marine à TREVES en REPUBLIQUE FEDERALE D’ALLEMAGNE en 1988, il y commande la 1ère batterie de 1989 à 1992 et effectue de nombreux exercices interalliés avec les armées des pays membres de l’OTAN. 


En 1992, il est affecté au bataillon de commandement et des services de l’île de la Réunion au sein des FAZSOI (forces armées de la zone sud de l’océan indien) comme chef du bureau opérations instruction  et est nommé chef de bataillon en 1993.


A son retour en 1994, il est muté à l’Ecole nationale des sous-officiers d’active de SAINT MAIXENT L’ECOLE comme commandant de bataillon d’élèves. Après sa réussite au concours du Cours supérieur d’état-major en 1996, il suit l’enseignement de la 110ème promotion puis de la 5ème promotion du Collège interarmées de défense. Il est promu lieutenant-colonel en 1997. 


Désigné en 1998 pour tenir la fonction de chef du bureau opérations-instruction  du 11ème régiment d’artillerie de marine il sert pendant 4 mois au sein de l’état-major de la KFOR à PRISTINA au KOSOVO comme officier de liaison chargé des relations avec les forces armées serbes. 


De 2000 à 2002, dans le cadre de la coopération militaire de défense, il prend la direction de l’Ecole franco-ivoirienne de maintien de la paix de ZAMBAKRO en Côte d’Ivoire et au titre de sa fonction, il suit un stage UNTAT[1] ONU à KATHMANDOU au Népal. Il organise ensuite l’équivalent de ce stage pour le continent africain au sein de son école en liaison avec le UN DPKO[2].


Muté en 2002 à l’Etat-major de l’armée de Terre, il sert pendant deux années auprès du CEMAT en fonction - le général THORETTE – comme rédacteur attitré de ses discours.


Il commande le 11ème régiment d’artillerie de marine au sein de la 9ème brigade légère blindée de marine de 2004 à 2006. Au cours de l’année 2005 - mai à septembre - il commande le bataillon français de la brigade multinationale nord-est de MITROVICA au KOSOVO.


Au cours de l’année scolaire 2006-2007, il est auditeur de la 56ème session du Centre des hautes études militaires et de la 59ème session de l’Institut des hautes études de la défense nationale. 


De 2007 à 2010, il est nommé chef du service d’information et de relations publiques de l’armée de Terre et conseiller communication du CEMAT.


Le 1er juillet 2010 il est nommé général de brigade et sous-directeur recrutement à la direction des ressource humaines de l’armée de Terre.


En juin 2012, il a été est élu président de la société internationale d’éthique militaire en Europe (Euro-Isme : International militarysociety in Europe).


En aout 2013, il prend ses fonction de commandant de l’Ecole de l'Artillerie et adjoint au général commandant les EMD.


Publications.


Il est l’auteur de nombreux articles parus dans la presse civile et militaire ainsi que:


-
       de L’éthique du soldat français (Ed. Economica) en 2008, pour lequel il a reçu le prix littéraire de La Saint-Cyrienne.

-       d’une deuxième édition de ce livre revue et enrichie qui a reçu le Prix de l’épée et la plume 2011 du festival du livre militaire de Tours (Ed. Economica).

-          de La guerre de l’opinion publique en 2012, premier ouvrage de la collection « Guerres et Opinions » dont il est le directeur (Ed. Economica)

[1] United Nation Assistant Team

  Catégorie  : Défense.

Postez votre commentaire

*