Explosions criminelles à Trans en Provence . Une station service en partie détruite

Le 25 janvier 2019


Reportage Jean Claude Honnorat

Document video Sandra Fourmann

 DERNIERE MINUTE :  Premières conclusions 

Le procureur de la République, Patrice CAMBEROU l'a confirmé ce vendredi matin, alors qu'il était sur le site du sinistre en compagnie des membres du parquet.
Selon Patrice Camberou procureur de la République, "Les premiers témoignages font état de la présence d'individus répandant du carburant au niveau des deux pompes à essence avant d'y mettre volontairement le feu."


 Le parquet de Draguignan a saisi l’antenne de police judiciaire de Toulon aux côtés du district de Police Var Est.

Le laboratoire de police scientifique de Marseille s'est rendu sur place .

 

Vers 1 heure 40 ce matin du 25 janvier 2019 de fortes explosions ont retenti à Trans en Provence. Entendues jusqu'à Lorgues, Flayosc et Le Muy elles émanaient du stock de bouteilles de gaz de la station service du magasin CARREFOUR. L'enquête devra déterminer d'où est parti le sinistre : Depuis les râteliers à bouteilles le long de la route vers les pompes, ou l'inverse. Il semble que la première hypothèse retienne l'attention des enquêteurs. Il y a quelques jours des incendies avaient détruit ici même des stations de caddies du même supermarché.


JCH


Un important dispositif a été engagé par la caserne de Draguignan avec une trentaine de sapeurs-pompiers (4 engins de lutte contre les incendies, 1 véhicule porteur d’une cellule émulseur, 1 ambulance, 1 poste de commandement).
 Des soldats du feu ont été appelés en renfort d’autres casernes pour maîtriser l’incendie.

 Aucun blessé n’est à déplorer. L’intervention s’est achevée vers 4h30.

 Une enquête est ouverte par le commissariat de police de Draguignan.

CatégoriesCatégorie : Faits-Divers.

Postez votre commentaire

*