Hommage officiel de Draguignan aux victimes de la tuerie de Nice

Le 18 juillet 2016:

A Draguignan, comme dans toutes le communes de France, une minute de silence a été observée ce lundi 18 juillet 2016 en hommage aux victimes du carnage terroriste perpétré à Nice le 14 juillet.
Au terme de cette cérémonie, Olivier Audibert-Troin, Député LR du Var a précisé sur notre chaîne, qu'à contre-courant de la classe politique, il avait refusé de se livrer à toute polémique déplacée. Pour le Député du Var en partance immédiate pour l'Assemblée nationale, il faudra que cette institution, au terme d'un débat républicain et non d'un « pugilat », fasse accepter au pays une courte période où les libertés publiques soient un peu « rétrécies » afin d'éradiquer la barbarie qu'est le terrorisme.
(Pense t-il à un Etat d'urgence plus radical que l'actuel, avec des perquisitions systématiques et des arrestations préventives sur renseignements de proximité ? Le débat promet d'être animé...)
Richard Strambio, Maire de Draguignan, a pour sa part  réclamé par courrier au parlementaires que des lois permettent d 'élargir les pouvoirs de police des Maires, très proches des populations et des quartiers sensibles touchés par les trafics d'armes et de drogue, abritant des victimes de stupéfiants très puissants et où, le plus souvent les terroristes sont recrutés ou s'auto-activent, imbibés par la propagande de l'Etat Islamique. « Prenons les armes, mais les armes de la loi »  a conclu le Maire de Draguignan.


J.C.Honnorat
Catégorie  : Cérémonies.

Postez votre commentaire

*