« Injustice, combats et défense des « Jours heureux » 1er mai fervent à Draguignan

Le 2 mai 2018


Avec 140 manifestants étrennant le nouveau boulevard Clémenceau, la ferveur  suppléait au nombre pour ce premier mai 2018 à Draguignan. Entre les souvenirs des conquêtes sociales de 1936, celles du CNR (Conseil National de la Résistance en 1944) et la "révolution" de 1968, l'intersyndicale  CGT, FSU, Solidaires, SGL et UNL  persifflait la vision ultralibérale du dialogue social tel que le pratique le gouvernement. Cheminots en  tête, le cortège entraînait à travers la ville les personnels de la fonction publique, de l’enseignement, les soignants des Ephad, des médecins de l'Hôpital, des salariés de Carrefour et des retraités . Au Jardin Anglès, sous les riffs endiablés du groupe PIERKYROOL les citoyens pouvaient ensuite se restaurer  et déguster divers breuvages tout en visitant une exposition rappelant les combats et les acteurs de 1968.

Interview de Gérard Battarra secrétaire de l'Union Locale CGT

JC Honnorat

Reportage JCH et Yves Frebourg

 
Catégorie  : Social.

Postez votre commentaire

*