STRAMBIO : LE GRAND SOIR !

Le 1 septembre 2014
Retour sur la soirée élections du dimanche 30 mars 2014

Dans un théatre surchauffé, Richard Strambio est accueilli par une foule scandant son prénom. On entend certains courageux lancer Olivier! Olivier ! Une dame brandit  une affiche du Député candidat malchanceux. Elle nargue la foule...Courage ou désespoir ? On lui recommande la porte latérale ...Les 2038 voix d'avance du nouveau Maire ont galvanisé le peuple invisible des urnes . Il est venu voir son séisme. Le vainqueur étreint, embrasse, nage dans cette foule profonde de Draguignan dont il est et dont il veut réanchanter l'âme. On y croit, et comment ne pas y croire...2038 voix d'avance dans un scrutin municipal ? A Draguignan personne n'a jamais vu ça...Mais là c'est nouveau...La gauche n'était pas là, alors la droite a organisé un formidable combat fratricide...Un candidat imprévu venu de la droite Piselliste et entouré d'amis volontaires a affronté sans parti le candidat d'une firme nationale...Pendant la campagne les dracénois ont eu peur des projets béton suggérés peut-être depuis Paris sur leurs  terres de soleil. Ils savent, les dracénois que renforcer l'offre commerciale achève un commerce moribond...Richard leur a parlé des villes de culture...D'Arles et de ses musées, de ses festivals, Marseille de son MUCEM...Et nous ? Notre centre ancien aux merveilles en sommeil, nos musées aux collections inexploitées, et cette maison du bourreau qui pourrait faire frissonner le touriste.... Le touriste de passage ...qu'il s'arrête en ville et oublie un peu le Verdon ou  la Côte ! Est-ce possible ? On comprend: Draguignan "la séduction provençale" ? Non Draguignan" l'Exception provençale" qui intriguerait et fascinerait le voyageur curieux. Serait-ce la  solution? .... Le nouveau Maire félicite la foule. Des "humbles" aux humbles le courant passe et les fronts transpirent...Sur l'escalier un directeur de campagne renie son candidat, qui n'aurait pas consulté ses colistiers pour appeler à voter pour le député . Mais  le  voici, Olivier qui fend la foule avec sa dame. Un sourire de circonstance, mais un fair-play convaincant et la déclaration de défaite parfaitement jouée comme un professionnel qu'il est...On se serre les mains, la guerre est finie ? Tous sont fatigués...Direction la MSJ qui a sauvé sa peau, le Maire nouveau est arrivé. Ce soir la fête est certaine...mais demain...si  ça marchait ?

J.C.Honnorat

TOUS LES MEETINGS ELECTORAUX  SONT SUR :

http://canal-d.tv/videoscategory/elections-municipales/ Catégorie  : Elections Municipales.

4 Commentaires

  1. Bonsoir Madame, Nos reportages sont constitués de son d’ambiance, sans commentaires sinon les interviewes des participants. Sur les milliers d’internautes (130.000 en 18 mois) qui nous visitent, une dizaine seulement ont rencontré quelques problèmes de son. Nous avons cherché à savoir pourquoi.La chaine Youtube et Viméo ont pris en compte nos remarques. La plupart du temps elles nous ont répondu que le problème venait de l’appareil de lecture du plaignant, et à chaque fois il s’agissait d’un appareil portable éloigné de sa balise ou situé dans des obstacles, montagnes, sous-sols, béton.Si vos défauts de réception devaient perdurer je vous prierai de bien vouloir nous le faire savoir. JCH CanalD
    PS: Vous avez ommis de dire bonjour et au revoir sur votre courrier.

    admin, 3 years ago

  2. Bonsoir Monsieur,
    Je répondrai personnellement à M.Bouzaboune s’il me téléphone. Mais, le post ci-dessus ne correspond absolument pas au style, à la syntaxe et aux formes si belles et originales avec lesquelles nous avons échangé avec tant de plaisir pendant des mois. Je reste à sa disposition , mais il y aura un préalable: Celui d’une identification par téléphone. Votre texte apocryphe laisse apparaître une curieuse manière de faire de la politique. Nous, ici, n’en faisons pas. Nous parlons simplement avec des vrais gens, tels que M.Bouzaboune.

    admin, 3 years ago

  3. L’homme qui ne craint pas la vérité n’a rien à craindre du mensonge.
    Thomas Jefferson
    Bonjour chers amis dracénois, ceci est un commentaire pour réponse aux élucubrations de Monsieur Houteville Pascal sur la chaine Canal D (8em minute). Durant ces dix derniers mois, j’ai proposé aux dracénois de me rejoindre dans mon action pour les élections municipales. Certains d’entre les dracenois ont répondu à cet appel. Monsieur Houteville en a fait parti. Il lui a été donné la responsabilité d’être notre directeur de campagne. Aujourd’hui, et je le regrette, il s’essaie à me discréditer publiquement avec cette caractéristique qui lui est propre, je veux dire, le bagou, l’enfumage, c’est d’ailleurs je dois le dire ce qui nous différenciait dans notre façon de travailler. Une chose capitale aussi à rappeler est que Monsieur Houteville n’a de directeur de campagne que le nom et pour ceux qui chercheraient sincèrement une réponse à ses divagations, il est important de se souvenir qu’une campagne électorale est une affaire absolument lourde de travail, qui demande le plus grand sérieux dans son organisation. Si Monsieur Houteville a émis quelques idées, souvent confuses et s’il a distribué quelques Flyers ou aidé dans la décoration d’une salle de meeting, il lui serait tout a fait imaginaire de se présenter comme un directeur de campagne digne de ce nom. Non, Madame Monsieur, vous le savez comme moi, une campagne ne se réalise pas dans le bagou, mais dans l’effort de travail et l’on ne peut s’approprier comme le fait Pascal Houteville le travail des autres. Je peux concevoir que Monsieur Houteville soit contre ma position au 2em tour mais Je tiens à rappeler quand même qu’il avait cessé de s’impliquer dans la campagne bien avant le premier tour des élections et même avant la composition de notre liste. Imaginons un seul instant, que mes amis, les militants d’AVANCE TA VILLE en aurai fait de même, aurions nous seulement été capable de proposer une liste aux dracénois ? Non Monsieur Houteville vous ne pouvez parler au nom des colistiers D’AVANCE TA VILLE, vous avez les avez laissé tomber bien avant même le 1er tour. C’est une malhonnêteté de votre part que de vouloir vous en faire les représentants. C’est encore de l’ordre du baratin, de la parlote. Personne n’y croira. Vous dites sur la vidéo de CANAL D « On est extrêmement déçu du comportement de notre candidat parce qu’il a appelé a voter pour Olivier Audibert Troin » Pourquoi « ON » ? Vous n’êtes pas le représentant des colistiers d’AVANCE TA VILLE.
    Vous dites encore « Tous ce qu’on a votés à main levé lors des réunions, il les a bafoués, il a fait ce qu’il a voulu un petit peu. » Vous vous contredisez. J’ai tout bafoué comme vous le dites ou j’ai fait ce que j’ai voulu seulement un petit peu…
    A qui voulez vous faire croire que des personnes adultes aurait suivi pendant 10 mois une personne telle que vous voulez me présenter ?
    Vous dites « En fait même lors des réunions il a trompé les gens, et il a trompé les colistiers » Votre première affirmation ne veut rien dire, quand à tromper les colistiers, vous n’en êtes certainement pas les représentants et en quoi les aurai-je trompé ? Plus de la majorité m’ont supporté dans ma décision.
    Vous dites : « C’est absolument aberrant pour quelqu’un … on a donné notre âme, notre conscience, on a donné notre temps, on a donné notre volonté. » Je ne suis pas responsable de vos actes. C’est vous qui avez déserté le bateau bien avant même le 1er tour !!
    Vous dites « on a donné pécuniairement ». Cessez de parler au nom des colistiers et parlez pour vous Monsieur Houteville ou alors faites vous dans le mensonge ? A quel hauteur avez-vous participez aux frais de campagnes ? Soyez précis lorsque vous diffamez un candidat?
    Vous dites : « Moi je suis énormément déçu, d’ailleurs il ne fait même plus part de mes amis, je pense qu’il va perdre beaucoup d’amis. » Vous pensez encore pour les autres, c’est une constante chez vous.
    Enfin, vous répondez à la question du journaliste de CANAL D : Journaliste – « est-ce que vous pensez que c’est un ralliement accidentel ou bien un coup de sous marin de longue date ? » Vous dites : « la vérité, je sais pas si vous voulez, mais le résultat laisserai à penser quand même que c’est un peu piloté. » Mais oui Monsieur Houteville la vérité c’est que vous ne savez pas, mais vous avez quand même tenu dans un dernier relent d’animosité à proférer une autre de vos absurdités  » c’est un peu piloté »… Monsieur Houteville, Je connaissais votre gout pour le spectacle, celui-ci ne vaux pas dix sous. Vous m’obligez publiquement à démontrer votre manque de discernement, votre incapacité à être véritablement un directeur de campagne, mais en plus vous avez tenu par cette interview à ternir la campagne électorale elle-même en portant ces allégations contre un groupe de personnes auquel vous avez tourné le dos. Bien cordialement, Abdelkader Bouzaboune.

    Bouzaboune ABdelkader, 3 years ago

  4. Hélas belles images mais son inaudible une fois de plus. Déjà que c’est incompréhensible est-il vraiment indispensable de mettre cette musique qui couvre les maigres et rares paroles que l’ont peut entendre en au sens propre en « se cassant les soreilles » du gâchis, quel dommage !
    Il faut faire des efforts sur le son, la musique de fond n’apporte rien, parfaitemetn inutile, elle masque tout.

    BLANC Bernadette, 3 years ago


Postez votre commentaire

*