Hommage à un Commando Marine décimé. Ninh Binh, Tonkin, 1951

Le 2 juin 2019


Reportage Jean Claude Honnorat

Fréjus. Mémorial des guerres d'Indochine. Le dernier dimanche de mai voit traditionnellement la commémoration des combats de Ninh Binh, ville du nord Viêt Nam.
Dans la nuit du 28 au 29 mai 1951, la bataille du Day (du nom de la rivière au sud-ouest de Hanoï) est lancée par le général vietnamien Giap. Les roches de Ninh Binh, qui surplombent la rivière, constituent un verrou stratégique, un front qu’il convient de détruire, défendu par le Commando François aux ordres du lieutenant de vaisseau Labbens. Les troupes françaises n’ont pas de refuge hormis une église et cette formation rocheuse, mais ils tiendront toute la nuit avant de céder, faute de munitions. Cette commémoration est organisée depuis 13 ans par Marc Botti et Dominique Luhern. Présidée par l'Amiral Charles Henri Leulier de la Faverie du Ché, Préfet Maritime, elle est aussi un hommage aux morts et disparus des unités de commandos, de fusiliers marins et des divisions navales d’assaut durant la guerre d’Indochine.

Reportage en 2009, avec les rescapés de Ninh-Binh. Deux seulement vivent encore en 2019

https://www.youtube.com/watch?v=twLwxItQSjo&t=3s
Catégorie  : Défense.